DJ / PRODUCER
Biography

DJ SHORTCUT
UN PARCOURS HORS DE L’ORDINAIRE

Il est sans conteste le DJ Montrealais ayant parcouru le plus de chemin au Québec. Du haut de ses 6’7’’, DJ Shortcut en impose autant par sa stature que par son style unique qui fait sa marque depuis 25 ans dans le nightlife québécois et depuis quelques temps dans les grands bars du monde entier. Très coloré, énergique, il manie comme lui seul l’art du DJ-ing et aucune piste de danse n’est à son épreuve. Il n’a plus besoin de présentation, Shortcut est aujourd’hui une marque de commerce et il a derrière lui une équipe solide qui veille à ne laisser aucun détail de sa carrière de côté.

 

 

Sa feuille de route est impressionnante et lui concède le rôle de pionnier dans son domaine. Il a été le premier DJ résident à une émission de Musique Plus (Rap City). Il a été le premier DJ à animer une émission hip-hop sur les ondes radios commerciales au Québec (Cool Rap Hip-Hop – Cool FM). En 2001, il devenait le premier DJ hip-hop à lancer un album au Québec (DJ Shortcut pète la coche). Les honneurs sont aussi au rendez-vous. En 2007, il a remporté le trophée du meilleur DJ au Gala Unistar 2005 et en 2007, il recevait un trophée honorifique pour l’ensemble de sa carrière lors du Gala MU (Montréal-Underground). En 2009, il remportait deux prix au Montreal DJ Award (MDJA); meilleur DJ after-hour et meilleur DJ musique urbaine. Toujours au MDJA, l’année précédente (2008), il recevait le trophée Temple de la renommé, en plus de repartir avec les statuettes du DJ de l’année et du DJ Club de l’année.

Si la vie lui sourit aujourd’hui et que le succès est au rendez-vous, ça n’a pas toujours été le cas. Ayant délaissé les bancs d’école très jeune, il aurait pu facilement comme plusieurs jeunes finir dans la rue. C’est grâce à son métier et sa passion pour la musique qu’il a réussi à trouver sa propre voie. Et c’est pour cela qu’il prend sa carrière très sérieusement et qu’il ne prend rien pour acquis. Pour lui, toute récompense vient par le travail. Aujourd’hui, il peut affirmer être le meilleur DJ hip-hop que le Canada ait produit. Sa popularité s’est également transportée sur Internet où des milliers de gens le suivent pour être à l’affût des nouvelles concernant la star des tables tournantes.

Le Canada n’est plus son unique terrain de jeu. En 2009, il a réussi à atteindre la carrière internationale qu’il a toujours voulue. C’est donc à Cancun, en Italie, en Russie, en Côte d’Azur, à Luxembourg, à Paris ou à Miami qu’il fait aller ses platines. Il a même réussi à décrocher une résidence en Belgique dans le bar le plus fréquenté du pays; le Fiesta Club. 2009 a été une année exceptionnelle pour DJ Shortcut et 2010 en promet tout autant puisqu’il compte s’attaquer au continent asiatique où plusieurs offres l’attendent.

Les fans de DJ Shortcut vous le diront, sa plus grande qualité est son pouvoir de connection avec son public. Il y a un magnétise très fort entre lui et les gens sur la piste. C’est une relation que peu de DJ peuvent se vanter d’avoir réussi à établir avec leur public. Mais Shortcut est unique et c’est ce qu’on retient, lorsqu’on passe en revue sa carrière fulgurante.